A la campagne

 

Les blagounettes fermières de Maitre Renard

 vaches animéesvaches animées

  • Un citadin découvre la campagne. Devant une grosse bête dans un pré, il s’étonne et questionne un paysan :- Dites-moi, mon brave, pourquoi cette vache n’a-t-elle pas de cornes ?
    - Ben, dit le paysan, en se grattant la tête, vous savez, depuis quarante ans, j’ai vu un peu de tout… Des vaches avec une seule corne, des vaches avec trois cornes, des vaches avec une corne plus longue que l’autre et des vaches sans cornes, pour des raisons diverses. En tout cas, pour celle-ci, si elle n’a pas de cornes, cette vache, c’est surtout parce que c’est un cheval !
  • Dans un petit bled paumé du Larzac, en plein hiver, un gars dérape sur une plaque de verglas avec sa voiture et tombe dans le fossé. Heureusement pour lui, le père Mathieu passe par là avec son percheron Basile et la carriole. Gentiment, le père Mathieu propose à l’automobiliste de le sortir de ce traquenard. Il attache la voiture au moyen d’une corde à la carriole et commence à crier:
    - Hue Bébert, Hue !
    Mais Basile le percheron ne bouge pas. Alors le père Mathieu crie :cheval caracolant
    - Hue Mado, Hue !
    Mais Basile ne bouge toujours pas. Le père Mathieu relance :
    - Hue Nestor, Hue!
    Aucune réaction de Basile. Enfin Mathieu dit :
    - Hue Basile, Hue !
    Et enfin, tout tranquillement, Basile le percheron tire la voiture hors du fossé. L’automobiliste content s’enquiert auprès du père Mathieu :
    - Dites-moi un peu, comment cela se fait-il que vous ayez appelé votre cheval trois fois de suite avec un mauvais nom ?
    - Ah, ça, c’est parce que Basile est non seulement aveugle, mais il est aussi fainéant comme pas possible : Si il se pensait être le seul à tirer, il aurait même pas essayé !
  • Que dit-on d’une truie qui a une mouche sur les naseaux ?
    Qu’elle a un groin de beauté !
  •  Dans une cour de ferme, une poule interpelle le cochon : Pourquoi prends-tu toujours un air renfrogné dès que tu m’aperçois ?
    - Parce que tu me fais penser aux oeufs au bacon !coq poule
  • J’ai un chien formidable, dit Bernard. Il fait le beau, joue au ballon, grimpe à l’échelle…
    - Pas si formidable que mon chat, s’exclame Annie. Il saute dans un cerceau, fait des pirouettes…
    - Tout cela n’est rien à côté de mon cochon, proclame le père Arthur. C’est bien simple, quand je remonte une bouteille de la cave, il me présente sa queue en tire-bouchon !cochon
  • Le soir d’un gros orage, le petit Eric ( 5ans ) voit s’abattre ,la foudre dans un champ de maïs : C’est comme ça, dit-il à sa mère, qu’on fabrique le pop-corn ?
  • ·Un paysan mange des prunes sous un arbre et il recrache les noyaux autour de lui. Un touriste passe : Belle journée pour se reposer, n’est-ce pas.
    - Je ne me repose pas, je reboise !
  • Un parisien regarde un paysan dans son champ et lui demande : Bonjour, qu’est-ce que vous mettez sur vos fraises ?
    - Du fumier, pourquoi ? Qu’est-ce que vous y mettez, vous, à Paris ?
    - Du sucre…
  • Un mari se plaint de sa femme chez son médecin : Docteur, ma femme est un peu dérangée, elle élève 24 chats dans notre appartement et l’odeur devient insupportable.
    - Mais ouvrez donc les fenêtres, lui répond le docteur.
    - Vous n’y pensez pas, mes 58 pigeons s’envoleraient !ânes comptent
  • - Je voudrais 1 litre de lait de vache, demande un petit garçon à une fermière.
    - Mais ton pot est bien trop petit !!!
    - Eh bien, donnez-moi 1 litre de lait de chèvre.
  • ·Des frères et soeurs se disputent : Quel âne !!!
    - Tête de cochon !!!
    - Espèce de dinde !!!
    La mère arrive et crie : 
    - Oh la ferme !!!
  • Un jeune citadin, qui vient pour la première fois à la campagne, voit une fermière étendre les draps de sa lessive pour les faire sécher sur pré :
    - Regarde maman, dit-il, la dame qui prépare le lit des vaches.
  • Un petit parisien découvre pour la première fois la campagne. Tout l’étonne, à commencer par les animaux de la ferme. Un jour, il se promène dans un champ quant il voit, dans l’herbe, trois bouteilles de lait tombées du camion de la coopérative :
    - Maman, crie-t-il. Viens voir. J’ai trouvé un nid de vaches
  • Un jeune paysan mène sa vache à la foire. La route est longue, aussi décide-t-il de faire de l’auto-stop. Une voiture s’arrête. Le paysan fixe la longe de sa vache autour du pare-chocs arrière, puis il prend place à côté de l’automobiliste. Celui-ci se met à rouler à 20 à l’heure.
    - Oh ! fait le paysan, vous pouvez accélérer.
    - Mais votre vache ?
    - Ne vous tracassez pas pour elle, allez-y !vachealaitLe conducteur passe en troisième en jetant des coups d’oeil inquiets dans son rétroviseur. Effectivement, la vache ne semble pas souffrir de la vitesse. Il accélère encore : 50 km/h 60,70,80. A 90, il avertit le propriétaire de l’animal :
    - Dites donc, votre vache commence à tirer la langue !
    - De quel côté ? questionne le paysan.
    - Vers la gauche.- Vers la gauche ? Alors c’est qu’elle veut doubler.

vaches animéesvaches animées


lien facebook

lien-vers-fb