Les blagues de Maître Renard

Les explications économiques du frangin

L'économie expliquée très simplement

Le socialisme
Vous avez 2 vaches. Vos voisins vous aident à vous en occuper… alors vous partagez le lait avec eux.

Le communisme
Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend les deux… et vous fournit en lait.

Le fascisme
Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend les deux… et vous vend le lait.

Le nazisme
Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend la vache blonde… et abat la brune.

La dictature
Vous avez 2 vaches. Les miliciens les confisquent toutes les deux… et vous fusillent.

Le féodalisme
Vous avez 2 vaches. Le seigneur s’arroge la moitié du lait.

La démocratie
Vous avez 2 vaches. Un vote décide où doit aller le lait.

La démocratie représentative
Vous avez 2 vaches. Une élection désigne celui qui décide où doit aller le lait.

Le capitalisme
Vous avez 2 vaches. Vous en vendez une et vous achetez un taureau pour faire des petits.

Le capitalisme sauvage
Vous avez 2 vaches. Vous en vendez une, vous forcez l’autre à produire comme quatre. Vous licenciez l’ouvrier qui s’en occupait en l’accusant d’être inutile.

Le capitalisme Européen

Vous avez 2 vaches. On vous subventionne la première année pour acheter une 3ème vache. On fixe les quotas la deuxième année et vous payez une amende pour surproduction. On vous donne une prime la troisième année pour abattre la 3ème vache.

Le régime Corse
Vous n’avez pas de vaches. Vous avez juste deux cochons qui courent dans la forêt. Vous déclarez 200 vaches et vous touchez les subventions européennes.

L’anarchie
Vous avez 2 vaches. Vous les laissez se traire en autogestion.

La Bureaucratie Européenne
Vous avez 2 vaches. Le parlement européen publie des règles d’hygiène qui vous invitent à en abattre une. Après quoi il vous fait déclarer la quantité de lait que vous avez pu traire de l’autre, il vous achète le lait et il le jette. Enfin, il vous fait remplir des formulaires pour déclarer la vache manquante.

L’écologie
Vous avez 2 vaches. Vous gardez le lait et le gouvernement vous achète la bouse.

Le féminisme
Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous inflige une amende pour discrimination. Vous échangez une de vos vaches pour un taureau que vous trayez aussi.

La monarchie constitutionnelle Britannique
Vous avez 2 vaches. Vous tuez une des vaches pour donner à manger à l’autre. La vache vivante devient folle. L’Europe vous subventionne pour l’abattre. Vous la donner à manger à vos moutons.

Le capitalisme à la Française
Vous avez 2 vaches. Pour financer la retraite de vos 2 vaches, le gouvernement décide de lever un nouvel impôt : la CSSANAB (cotisation sociale de solidarité avec nos amis les bêtes). 2 ans après, comme la France a récupéré une partie du cheptel britannique, le système est déficitaire. Pour financer le déficit on lève un nouvel impôt sur la production du lait: le RAB (Remboursement de l’Ardoise Bovine). Les vaches se mettent en grève. Il n’y a plus de lait. Les français sont dans la rue: « DU LAIT ON VEUT DU LAIT ». La France construit un *laitoduc* sous la manche pour s’approvisionner auprès des Anglais. L’Europe déclare le lait anglais impropre à la consommation. Le laitoduc ne servira jamais. On lève un nouvel impôt pour l’entretien du laitoduc.

Le capitalisme idéal
Vous avez 2 vaches. Vous en vendez une et vous achetez un taureau. Elles se reproduisent, et l’ économie prospère. Vous vendez le troupeau et partez en retraite avec votre fortune.

Le capitalisme Russe
Vous avez 2 vaches. Vous les comptez et vous vous rendez compte que vous en avez 5. Vous les comptez à nouveau et vous en voyez 42. Vous les re-comptez et vous en voyez 12. Vous arrêtez de compter et vous ouvrez une autre bouteille de vodka.

Le capitalisme Belge
Vous avez 2 vaches. Vous rouspétez car le troupeau ne s’agrandit pas.

Le capitalisme Italien
Vous avez 2 vaches. Votre mère et votre belle mère.

Le capitalisme Américain
Vous avez 2 vaches. Vous en vendez une et vous forcez l’autre à produire du lait pour 4. Elle meurt et vous êtes extrêmement surpris.

by Maître Renard

Femmes célibataires

Deux dames âgées, toutes deux veuves, passent ensemble un mois de vacances sur la côte d’Azur.

Tous les après-midi, elles se prélassent de longues heures sur le bord de la piscine de l’hôtel pour bronzer. En réalité, elles cherchent à faire des rencontres… Depuis cinq ou six jours, elles ont notamment repéré un autre client de l’établissement qui, comme elles, consacre tous ses après-midi à se délasser près de la piscine. L’homme, apparemment seul, n’est plus de la toute première jeunesse mais il a fière allure. Un jour, l’une des deux femmes se décident à aborder le personnage et s’approchant de sa table, près de la piscine, lui demande:

« Excusez-moi de vous déranger mais nous nous demandions, mon amie et moi, pourquoi vous avez l’air si déprimé tous les jours. Vous semblez si solitaire ? »

« Madame, c’est difficile de se réadapter à la liberté », répond l’homme. « Je viens de passer 20 ans de ma vie en prison… »

« Sans blague, et pourquoi ? » Demande la dame.

« J’ai été accusé d’avoir étranglé ma troisième femme. »

« Ah bon ? Et votre seconde épouse ? », Demande la dame par curiosité.

« On m’a condamné pour lui avoir tiré huit coups de fusil dans le cœur. »

« Dites donc… Et, si je peux me permettre, qu’est-il arrive à votre première femme ? »

« Elle est accidentellement tombé d’un immeuble de trente étages… »

La dame se retourne alors en direction de son amie restée de l’autre cote de la piscine. Et, avec un grand sourire, elle lui crie:

« Gisèle, Gisèle, il est célibataire ! »

 La blagounette pas trop diplomatique de Philipote

En marge du sommet du G8, les présidents français et américain discutent hors-micro. Un journaliste de la presse écrite africaine est présent ce jour-là, car son organisme a bénéficié d’une subvention de l’Union Européenne. Il s’approche des deux leaders et tend son micro:

- De quoi discutez-vous, messieurs les chefs d’état?

 Le président français regarde son homologue américain avec malice et dit:

 -”Nous discutions de comment provoquer la 3ème guerre mondiale. Nous allons tuer 3 millions d’africains et un dentiste.”

 Le journaliste, interloqué, demande:

– “Mais..pourquoi un dentiste?”

 Le président français éclate de rire et dit à son homologue américain:

– “Qu’est-ce que je te disais ! 3 millions d’africains vont mourir et même lui, ce qui l’intéresse c’est le dentiste !

 La délicate blagounette du jour de Philipote

Mammy vient d’arriver à la maison de retraite et tout le monde est aux petits soins. Les infirmières la baignent, lui servent un délicieux repas et l’assoient sur un fauteuil face à la fenêtre donnant sur un magnifique jardin.

Tout semble parfait, mais après un moment elle commence à se pencher lentement sur la droite. Immédiatement deux infirmières se précipitent et la remettent bien droit sur le fauteuil. Tout semble retourner à la normale quand elle commence à se pencher lentement sur la gauche. Les infirmières accourent et une fois de plus essaient de la remettre d’aplomb…

Quelques jours plus tard, la famille arrive pour voir comment va mammy.

- Tout se passe bien ici, ils sont gentils avec toi ?

- Oh oui les enfants ! C’est pas mal du tout ici, à part qu’ils ne me laissent pas péter.


La mignonne  blagounette de Philipotte

Une petite mandarine, rentrant tard le soir, s'adresse à sa maman orange :
- Je suis sorti avec un joli citron. Comme j'étais pressée, il a eu un zeste déplacé et maintenant j'ai peur d'avoir des pépins.

by Maître Renard


 


 

lien facebook

lien-vers-fb